Un octobre Rose de plus s’est achevé. Et de ce mois plein de promesses et d’espoirs de toutes parts, j’ai retenu et essayé de vous faire partager les actions, les sourires, les projets, bref, des choses concrètes auxquelles s’accrocher pour continuer à avancer et faire avancer le combat jusqu’au prochain octobre.

          Ce mois pour moi s’est clôturé par un évènement qui en dit long sur l’approche que je partage avec mes partenaires. Je vous parlais d’accompagnement dans la durée de la reconstruction, et tout comme Gym après Cancer de la FFEPGV, Rose Danse® à la Maison des Patients de l’hôpital René Huguenin est en plein dans cet engagement.
Un retour sur cette première année, ces 3 premiers cycles de Rose Danse®, a pu être fait lors d’une soirée d’échange à l’hôpital René Huguenin réunissant :
  • Le professeur Roman Rouzier et des médecins de l’hôpital,
  • Les acteurs et bénévoles de la Maison des Patients,
  • Les donateurs qui ont permis de démarrer le programme début 2016, le Rotary Club de Saint Cloud,
  • Et bien sur, les principales contributrices, les patientes!
A notre grande surprise, malgré les vacances scolaires, les traitements en cours, les trajets à faire ce soir là pour venir, beaucoup sont venues et d’autres ont écrits, déçues de ne pas pouvoir nous rejoindre. Cela fait d’autant plus plaisir que certaines ont terminé leur cycle depuis plus de 6 mois mais en gardent encore les bénéfices.
 
          A cette occasion, il m’a été demandé de dire quelques mots; mais quels mots auraient pu être plus pertinents, plus concrets, plus personnels que ceux des patientes. 
Alors je n’écrirai que très peu cette fois-ci pour leur laisser la place et retranscrire quelques uns de ces témoignages :
 
« J'ai passé une superbe période a venir à tes séances de Rose Danse®, j 'étais très bien , détendue, zen , je me sentais légère, et j 'ai gagnée en souplesse !!!! J aurais aimé poursuivre les cours  mais place à d autres femmes dans le même cas que moi. Un grand merci à toi , pour ta disponibilité , ton accueil , ton écoute, c 'était un pur bonheur ! » M.L.
 

"Super expérience pour démarrer la reprise en main de mon corps. J’ai appris des techniques simples pour mieux bouger sans me faire  mal. J’ai surtout retrouvé le plaisir de bouger et de danser alors que j’avais perdu ce plaisir en ayant l’impression que je ne pourrais plus jamais le faire. Super groupe qui au fil des séances à su s’ouvrir les unes aux autres et super éducatrice qui sait redonner le sourire quand ça ne va pas et sait déculpabiliser quand on n’arrive pas à faire un mouvement. Bref, superbe expérience physique et humaine. 4 étoiles au guide! » M.C.

 

« Trop court. Il faudrait continuer les séances sur une plus longue période » I.

 

« Sentiment de danser. J’ai fait des progrès consistants et j'ai moins de raideurs » J.

 

« J’ai pu reprendre conscience de mon corps endolori, engourdi. C’est physique et ça fait du bien! » N.

 

« Je voudrais te remercier vivement pour ces séances de Rose Danse® qui m’ont apporté beaucoup. Déjà, de savoir que je peux bouger le bras… Et avec une évolution que j’ai pu constater au fil des séances. Ces séances m’ont permis de reprendre confiance en mon corps, de découvrir à nouveau ma mobilité !
Aussi, la convivialité était au rendez-vous. Je suis toujours repartie de l'atelier avec la « patate », et l'éducatrice y est pour quelque chose avec son sourire et sa bonne humeur ! » A.
 
« Je n’ai plus mal au cou, j’ai appris des positions pour le quotidien, c’est une très bonne initiative » M.C

 

« It’s a blessing » S.

 

« Ca fait du bien la bonne musique, la danse et la bonne humeur de l’éducatrice. Merci! » I.

 

« J’aimerais avoir une séance tous les jours » A

 

« Juste un mot : Merci! » V

 

« Te rencontrer a été une bouffée d'oxygène , des bulles légères dans mon parcours ces derniers mois ... Dés la première séance de Rose Danse®, je me suis sentie en confiance, et à l'aise dans ce que tu proposais , bien adapté pour chacune , j'aime laisser mon corps s'exprimer et c'est ce que tu m'as permis de vivre , tout en suivant un enchaînement bien sûr , mais dans la souplesse et le respect de chacune. La musique me portait , ce RV hebdomadaire était attendu !!! Je ne pensais pas arriver à suivre si facilement , mais au lieu de laisser ma tête mémoriser les mouvements comme une leçon à apprendre , et donc avoir des gestes rigides, j'ai laissé mes bras , mes jambes, et tout mon corps bouger et suivre la musique . Je pouvais arriver avec des courbatures parfois mais je repartais toujours dénouée , détendue et avec l'envie de recommencer . Tu sais donner cette confiance et cette envie de ... Merci pour ces moments partagés , pour cette passerelle arc en ciel … » M.

 

«  Au fil des séances, je me suis surprise à reprendre contact avec mes amis, à m’ouvrir à nouveau au monde. Grâce à Rose Danse®, j’ai repris pieds dans le vie » E.

 

« C’était très bien de pouvoir travailler et retrouver une amplitude des bras » E.

 

« Beaucoup de regret que cela s’arrête mais merci, merci beaucoup! » C.

 

         Voilà un grand défi, trouver des fonds pour continuer à mener des premiers cycles de 10 séances et ouvrir une séance supplémentaire pour poursuivre ce qui a été commencé avec toutes celles qui les ont suivies! Le combat n’est pas terminé mais les victoires sont là et chacune des batailles gagnées, chaque victime remise en scelle, chaque sourire qui renait, chaque mouvement qui se redécouvre, chaque douleur fantôme qui disparait est une raison de plus pour ne pas baisser les bras. Le nerf de la guerre est toujours le même : les moyens. Grâce à des médecins comme le Professeur Roman Rouzier, Le Dr Nasrine Callet ou Marie-Hélène Poissonnier impliqués et convaincus, ce type d’activités est mis au coeur du projet de reconstruction dans cette institution. Mais sans fonds pour les mettre en oeuvre, rien n’est possible. Nous y travaillons, chacun dans notre domaine, dans notre sens, dans notre réseau, pour répondre à ces besoins qui ont des retentissements sur toute la vie sociale, professionnelle, affective, et la qualité de vie en général. Mais ces bénéfices ne sont malheureusement pas encore suffisamment pris en compte car trop difficiles à chiffrer et visibles à plus ou moins long terme. Une belle question que « l’économie du cancer » qui fait l’objet de beaucoup de débats mais qui n’est pas le sujet ici.
Quoiqu’il en soit… « aux armes! »